Le nucléaire, l’Ukraine, la lassitude électorale – Revue de Presse : 14 Février 2022

14 February 2022

Revue de presse du 14 février 2022

 

La France, L’Energie  

Le nucléaire fait son grand retour en France avec l’annonce par le Président Macron de la construction de six nouveaux réacteurs. L’énergie nucléaire reste un sujet polémique en France, mais bien moins que dans le monde anglophone. D’un point de vue géopolitique, le nucléaire français permet de contourner la mainmise russe sur le marché énergétique de l’Europe.

 

La Russie, L’Ukraine

 

Les infos européennes restent saturées par rapport à l’Ukraine; les journalistes et politologues redoublent de spéculation quant au devenir du pays qui représente la frontière entre les sphères d’influence occidentale et Russe. 

L’Institut Montaigne explore la question en détail. Son dossier puise dans l’histoire de la région, fournissant plusieurs perspectives sur la question, notamment un avis d’ancien diplomate sur le rapport Macron-Poutine, ainsi qu’une analyse de l’impérialisme Russe contemporaine.

 

Tocquevilliana

 

Dans Le Journal des Libertés, Dan Klein pense et écrit Tocqueville et souligne les potentielles failles dystopiques de nos institutions démocratique, et des citoyens qui les constituent. Particulièrement pertinentes sont les mises en garde de Tocqueville par rapport au désintérêt de l’électorat et du raisonnement court-termiste.

 

L’Electorat

 

A l’occasion de la Saint-Valentin, les français restent dubitatifs face à un panel de candidats qui inspirent peu de passion. On prévoit un taux d’abstention quasi-record au premier tour, avec plus d’un français sur trois qui déclare sa participation au vote “incertaine”. Malgré les multiples candidats et le recours de plus en plus commun aux articles de portrait (Valérie Pécresse en particulier semble s’être lancée dans une tournée médiatique qui peine à convaincre), on constate un manque d’intérêt par rapport aux élections passées.

Bien que généralisée, cette lassitude frappe en particulier une gauche toujours dévastée depuis la chute vertigineuse du Parti Socialiste suite aux élections de 2017, avec seulement 1 français sur 4 qui adhère à un candidat de gauche au premier tour. Nous attendons tous avec impatience le Metavers Mélanchon en 2022

Tags: , , , ,

Leave a Reply

Your email address will not be published.